Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La grand-mère qui sauva tout un royaume

Auteure du conte : Claire Laurens

Illustratrice : Sandrine Thommen

Auteure du dossier documentaire : Sophie Bordet-Petillon

Poche: 48 pages

Tranche d'âges: 3 années et plus

Editeur : RUE DU MONDE (16 juin 2016)

Collection : Papagayo Poche

ISBN: 978-2355042126

Dimensions du produit: 20,9 x 0,5 x 13,5 cm

 

 

Présentation de l'éditeur

Chôji part avec sa grand-mère vers la montagne.
Le seigneur a donné l'ordre d'aller y abandonner les personnes âgées parce qu'il les juge inutiles au pays.
Peu après, un seigneur des environs menace d'envahir le royaume s'il n'obtient pas de réponse à trois énigmes.
Et si c'était justement les grands-parents qui connaissaient le mieux les mystères du monde ?

Mon avis :

Ce livre aux pages finement cartonnées qui reprend un conte traditionnel du Japon est une véritable merveille, que ce soit sur le plan narratif ou iconique.


 

Les illustrations :

On observe sur chaque page des traits fins et des motifs faisant référence à ceux des papiers japonais que l'on utilise pour faire des origamis.

Cela nous permet de mieux connaître ces papiers sérigraphiés au toucher doux .

Vous avez d’une part les chiyogamis aux motifs fleuris ou géométriques, qui sont imprimés manuellement par sérigraphie et d'autre part les katazome-shi, imprimés aux pochoirs avec des motifs très modernes.

            chiyogamis                                    katazome-shi

Vous pouvez trouver divers sites pour vous les procurer notamment celui-ci : http://www.monuniverspapier.fr/categorie-produit/papier-japonais/

Comme pour tous les livres édités par Rue du Monde dans cette collection Papagayo, la petite bibliothèque des contes du monde, on retrouvera principalement des contes.

Ces livres permettent de découvrir de nouveaux horizons, des pays ou des régions du monde.

On trouve avec plaisir un conte, mais aussi un carnet de voyage avec des informations sur la vie quotidienne, la culture et les traditions du pays visité au cours de la lecture, ici le Japon.

Le carnet documentaire

Outre une présentation géographique avec la présentation de l'île et ses divers paysages, ses villes et villages, on découvre aussi ses catastrophes naturelles (séismes, tsunami et typhon), sa langue, son écriture, ses religions et ses temples, sa végétation et ses mets culinaires. On apprend aussi quelques éléments sur son artisanat, ses jardins zen, ses kimonos et leurs accessoires. Ainsi que ses traditions et sa modernité.

Le conte avec ses questions philosophiques et sociologiques

Ce conte philosophique permet de s'interroger sur la place des personnes âgées dans toutes les sociétés. Leur savoir, leur expérience, leur sagesse sont un atout pour toute la communauté.

C'est aussi un sujet d'actualité et sociologique sur la place de chacun au sein des diverses générations, que ce soit dans le cercle familial ou dans le monde du travail.

Faisons un petit retour dans le temps :

Autrefois, les Anciens étaient respectés, et recherchés pour leurs connaissances chargées d'histoires et d'Histoire ainsi que pour leurs compétences. On les nommait les « Sages ».

Il existe encore des cultures basées sur ce modèle, où l'on écoute avec attention les contes et les conseils lors de veillées nocturnes, entre autres.

Selon les traditions familiales de chacun et le lien qui unit les générations, on peut découvrir divers types de familles, de la famille nucléaire (parents et enfants) à la famille qui vit en communauté comme autrefois (trois générations vivant sous le même toit), ce qui est plus rare, étant donné que chacun a besoin d'autonomie pour s'épanouir personnellement. Des questions qui ne posaient pas autrefois.

Le monde et les coutumes ont évolué. Chacun a besoin aussi d'espace et d'indépendance pour se réaliser. La personne âgée ne veut pas non plus être un poids pour ses enfants. Elle tient aussi à garder son autonomie.

L'idéal étant d'avoir aussi bien un épanouissement personnel, que professionnel et familial.

Ce qui pose la question des moyens que propose la société pour s'occuper des personnes plus âgées qui nécessitent une aide pour leur quotidien. Si on a les moyens, cela ne pose pas de problème. Mais dans le cas contraire, tout se complique...

De nos jours, la vieillesse (le 4ème âge devrais-je dire plutôt) devient souvent un sujet tabou, car anxiogène.

Dans une société où le jeunisme tient une place primordiale, les recherches scientifiques prospèrent pour permettre d'augmenter l'espérance de vie et pour s'approcher de la concrétisation d'un désir puissant d'immortalité.

Pour cela, je vous invite à consulter cet article : avec Calico, Google s'attaque à l'immortalité ( https://www.sciencesetavenir.fr/sante/google-s-attaque-a-l-immortalite_2598 ).

Ce qui nous interroge ici ce n'est pas tant de vieillir en bonne santé avec ses proches autour, mais plutôt d'envisager la vieillesse du corps et la maladie, dans son environnement tout en étant le plus autonome possible.

Nos anciens sont de plus en plus isolés que ce soit par exemple en maison de retraite où ils ont peu de contact avec toutes les autres générations si ce n'est de manière épisodique. On assiste souvent à un « roulement » d'habitants qui n'est pas pour nous rassurer et encore moins si on y habite directement. Là aussi le sujet est anxiogène !

Ces lieux se multiplient, les conditions d'encadrement ne sont pas toujours optimales et le lien n'est pas toujours maintenu.

Que fait donc la société avec ces personnes âgées ?

Concentrons-nous sur certaines personnes qui malheureusement perdent leur emploi, et passe par une période de chômage avant de bénéficier de leur petite retraite.

Le monde du travail aussi interroge sur la condition des plus anciens. De nos jours, on entend souvent de petits mots comme « has been ». La technologie évolue si vite qu'il faut suivre !

L'évolution technologique, mais aussi sociologique entraîne des bouleversements auxquels il faut répondre pour permettre à chacun de vivre dans la dignité et en harmonie près des siens.

Chacun a ainsi sa place et apporte sa petite contribution. Ce qui fait la richesse du lien est aussi sa complémentarité.

Pour en savoir plus


 

http://www.ruedumonde.fr/


 

Chaque année, Rue du Monde propose un catalogue d'une trentaine de livres, tous illustrés. 

 

http://www.ruedumonde.fr/wp-content/themes/ruedumonde/files/catalogue_2017_bd.pdf


 

http://www.ruedumonde.fr/wp-content/themes/ruedumonde/files/16p_tremplin_poesie17.pdf

 

Biographie de l'auteur

http://www.babelio.com/users/AVT_Claire-Laurens_9519.jpeg

http://minisites-charte.fr/sites/claire-laurens/

Journaliste spécialisée dans la presse jeunesse, Claire Laurens a été rédactrice en chef des magazines Mille et une histoires et Pirouette. Son premier roman, Neferet, la petite Egyptienne qui sauva le trésor du Pharaon, est paru en 2011 chez Bayard Poche.

 

 

Biographie de l'illustratrice

http://www.babelio.com/users/AVT_Sandrine-Thommen_5946.jpeg

Sandrine Thommen a su exprimer, dès son premier livre, un talent d une rare maturité. La Fleur du mandarin (Actes Sud Junior) est en effet sorti alors qu elle était encore étudiante.

Je vous invite à découvrir son site : http://www.sandrinethommen.com/

 

https://rallye-lecture.fr/album-grand-mere-qui-sauva-tout-un-royaume-la/

 

 

Tag(s) : #Contes, #Japon, #Albums

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :