Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Golden Kamui: Tome 1 et 2

 

Golden Kamui T01

Mangaka :Satoru Noda

Traducteur : Sébastien Ludmann

Editeur : Ki-oon (25 août 2016)

Collection : Seinen

 

Présentation de l'éditeur

Saichi Sugimoto est une véritable légende de la guerre russo-japonaise du début du 20ème siècle. Surnommé " l'Immortel ", il a survécu aux pires batailles menées dans la région la plus sauvage du Japon : Hokkaido. Mais quand le conflit se termine, il se retrouve seul et sans le sou... C'est alors qu'il apprend l'existence d'un fabuleux trésor de 75 kilos accumulé par les Aïnous, peuple autochtone vivant en harmonie avec la nature. Mais le trésor a été volé, puis caché, par un homme enfermé dans la pire prison de Hokkaido. Les seuls indices menant au butin sont de mystérieux tatouages, inscrits sur la peau-même de criminels évadés... 
Pour Sugimoto, la chasse au trésor est lancée ! Mais à lui seul, il a peu de chance de s'en sortir. A peine sa quête commence-t-elle qu'il manque de peu de se faire déchiqueter par un ours brun ! Il ne doit la vie qu'à l'intervention providentielle d'Ashiripa, jeune indigène liée aux tenants originels du butin. Ils décident de faire équipe pour affronter les nombreux dangers qui les guettent sur la route pour l'or des Aïnous... 


 

 Golden Kamui T02

Mangaka : Satoru Noda

Traducteur Sébastien Ludmann

Editeur : Ki-oon (13 octobre 2016)

Collection : Seinen

 

Ce qu'en dit l'éditeur 

Afin de retrouver les criminels tatoués qui les mèneront au trésor, Saichi et Ashirpa se rendent à Otaru, où leur petite enquête ne passe pas inaperçue... En quittant la ville, les deux compères se rendent vite compte qu'ils sont suivis par l'un des prisonniers évadés.
Lorsqu'ils parviennent à le capturer, un nouvel adversaire fait son apparition, et pas des moindres : un soldat de la 77ème division d'Hokkaido, la plus redoutable de toute l'armée de terre ! Saichi réussit à repousser l'assaillant, mais le répit risque d'être de courte durée... À présent en possession de trois tatouages, c'est à ces combattants d'élite que notre duo va devoir échapper !

Maintes fois primés au Japon, Golden Kamui est un formidable mélange d'aventure en milieu hostile et de découverte culturelle, le tout dans une intrigue aux rebondissements incessants. Laissez-vous entraîner dans une quête épique à travers les immensités sauvages d'Hokkaido !

 

Biographie de l'auteur par Manga News

« Satoru Noda est lui-même originaire de Hokkaido, la région la plus septentrionale du Japon. 
Sa propre histoire familiale a été le point de départ de son premier grand succès 
Golden Kamui : Saichi Sugimoto est rien moins que le nom de son arrière-grand-père, envoyé à Hokkaido pour combattre les Russes au début du 20ème siècle. » 

Mon avis :

J'ai voulu le lire car le titre fait régulièrement partie des palmarès japonais, tels que « kono manga ga sugoi ! 2016 », le prix décerné par le site spécialisé Comic Natalie, ou encore le prix des libraires.  Présent aussi à la Japan expo 2016.

J'ai beaucoup apprécié l'héroïne, la jeune Ashiripa, appartenant au peuple Aïnou. Élevée par son père comme un garçon, elle a soif d'aventure, se montre d'une redoutable efficacité pour chasser et pêcher. Elle connait très bien la vie en forêt et sait se débrouiller toute seule. Souvent rejoint par son loup protecteur, elle n'a pas non plus la langue dans sa poche et va aider le héros dans sa quête, découvrant par la suite que celle-ci sera commune.

C'est une œuvre très humaniste avec la rencontre entre deux personnes d'ethnies différentes qui vont apprendre l'une de l'autre de part leur complémentarité et leur amitié naissante.

Blessées de part et d'autre par la guerre et la perte de leurs proches, elles vont pouvoir unir leurs efforts pour trouver les responsables.

On découvre aussi grâce à l'auteur cette culture Aïnou du nord du Japon.

Pour en savoir plus: http://www.japoninfos.com/les-ainu-et-la-politique-des-minorites-ethniques-au-japon.html

Ce peuple de pêcheurs, de chasseurs et de religion animiste a beaucoup souffert de la discrimination et du racisme. En effet, suite aux multiples guerres perdues contre les Japonais, ces derniers ne les ont pas ménagé. C'est le moins qu'on puisse dire.

Avec la volonté de détruire leur culture, d'interdire leur langue et de les assimiler, ils ont connu des conditions proches de l'esclavage par l'industrie de la pêche et de la chasse, considérés en quelque sorte comme des intouchables. D'après leurs croyances, laTerre n'appartient à personne, ce qui explique pourquoi ils n'ont émis aucune résistance. Il ressemble beaucoup au peuple amérindien. On retrouve les mêmes valeurs écologiques et pacifistes.

L'auteur s'est beaucoup renseigné. On trouve une longue bibliographie à la fin du manga pour se documenter. Il aborde ainsi les techniques de chasse, de pêche, la cuisine Aïnou, la vie en forêt...

Concernant les illustrations de Satoru Noda, le travail est fin, minutieux, et très réaliste. Chaque page est un plaisir pour les yeux. Non seulement au niveau esthétique mais aussi au niveau documentaire. Son style se rapproche beaucoup de celui de Bride Stories de Kaoru Mori

Je vous souhaite un agréable moment de lecture !

 

 

Tag(s) : #BD-Manga, #Japon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :