Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Noriko et vent d'Orient. : Les arts asiatiques par les enfants

Album: 48 pages                                                                                                          Tranche d'âges: dès 6 ans                                                                                   Editeur : L'Atelier Saint-Jean de Braye (1 octobre 2002)

 

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Les dessins qui illustrent ce livre ont été produits par les enfants dans le cadre des activités de L'Atelier, association qui réunit 65 classes des écoles maternelles et primaires de Saint-Jean de Brave (Loiret).
Des oeuvres du Musée Guimet - comme d'autres venues du Japon, par les voies de l'amitié - les accompagnent au gré des contes inspirés de la tradition asiatique.

 

Extraits

L’incipit de Noriko et Vent d’Orient

« On raconte qu’il existe une île tout là-bas au fin fond de l’Orient, tout près d’un océan du nom de Pacifique, une île où les oiseaux ne meurent jamais. (…) On les dit immortels comme les vieux pins sans âge au bord des étangs, comme des tortues qui se cachent sous leur carapace tout contre les rochers. Ce sont des grues cendrées venues de pays lointains qui s’installent pour l’été. On les voit arriver un matin, conduites par Vent d’Orient, génie ailé qui entraîne à sa suite les semences de fleurs et de fruits, les parfums et les couleurs, les musiques du printemps. On les aperçoit d’abord au fond de l’horizon, tout là-bas, là où les montagnes touchent le ciel, où des nuages caressent la mer. Leurs ailes frôlent la cime des pins et elles se reposent sur le rivage. »

 

Quelques vers

L'homme regarde la fleur.
La fleur sourit

Koan

 

La montagne fait naître

Une cascade

Mais on ne sait où elle puise l’eau

 

Le bambou salue la feuille qui tombe

Et se redresse

Pour accueillir le papillon

 

Le vieux pin rabougri

Que personne n’a planté

Fait chanter le vent

 

Le rocher accueille l’arbre

L’arbre s’y repose

 

 « Je tracerai une ligne et ce sera la vie » Hokusaï.

 


Mon avis

Dans ce livre on raconte 4 contes asiatiques : Noriko et Vent d'Orient , le rêve de Lulla , Kazuo, le pêcheur et le cheveu d'or de Bouddha. Ces contes sont illustrés par des œuvres japonaises ainsi que par des œuvres d'enfants de maternelles et primaires Français.

Il inspire aussi bien sur le plan littéraire que pictural. Une mine d’informations pour créer des contes et les illustrer.

Comme vous pouvez le constater avec l’incipit ci-dessus, ce texte en prose est agréable à lire. Les mots glissent, les mots flottent, poétiques et lyriques, ils nous enchantent. Parsemés de petits haïkus de ci de là et d’illustrations diverses. Un bel album, une œuvre d’art !

 

Pour plus d'informations sur le livre : http://www.atelier-braye.fr/noriko.html

 

Site du musée : http://www.guimet.fr/

 

 

Deux des contes en tapuscrit pour vous donner une idée de la plume :

Kazuo, le pêcheur

Les trois cheveux d'or de Bouddhaddha

 

 

Video du 17 Mai 1962  08min 27s

Noriko la petite japonaise

La lanterne magique

 

La vie quotidienne de Noriko, petite fille japonaise, racontée en voix off et illustrée par des photos de Dominique DARBOIS. On voit Noriko en kimono ou en uniforme, jouant avec ses amies, écrivant avec un pinceau, jouant du koto (sorte de harpe), faisant ses devoirs, apprenant l'ikebana, la danse....

http://www.ina.fr/video/CPF86609778

 

 

Tag(s) : #Japon, #Albums, #Art

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :