Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au bol enchanté 

Samantha Bailly

Ein Lee

 

Album: 48 pages

Tranche d'âges: 6 - 8 années

Editeur : Nobi Nobi (15 mai 2012)

 

Présentation de l'éditeur

Au pays de Kawachi, la princesse Haruka grandit dans l affection de ses parents. Mais un jour, la maladie frappe sa mère bien aimée. Dans son dernier souffle, elle lui pose un bol sur la tête et fait une prière afin que celui-ci la protège dans son avenir. Le sort fait que Haruka ne peut plus ôter cette coiffe de bois qui lui dissimule le visage. Devenue différente aux yeux de tous, elle est soumise au dédain et aux moqueries. Elle décide de partir loin et devient simple servante chez un grand seigneur. Son chemin croise alors celui du prince Kaito qui s éprend de Haruka malgré la malédiction qui pèse sur elle. Pourtant, ne dit-on pas que l amour est le plus grand des sortilèges ?... La Princesse au bol enchanté est un conte rare du Japon dont la magie et le destin du personnage rappellent Cendrillon, le raffinement nippon en plus. Après le succès de Princesse Pivoine et Le Secret de la grue blanche, la jeune illustratrice Ein Lee nous démontre une nouvelle fois l étendue de son talent avec une collection d images toutes plus poétiques les unes que les autres. Cette envolée graphique vient magnifiquement appuyer le texte flottant sur les mots de Samantha Bailly, déjà très remarquée pour ses romans de Fantasy.

Extrait

Au pays de Kawachi, on était certain de trouver le seigneur Sanetaka Fujiwara à l'endroit où dansent les pétales des cerisiers en fleurs. 
Il possédait de grandes richesses mais aimait plus que tout la musique et la poésie. Des arts, son épouse aussi était éprise. 
Ensemble, ils passaient leur temps à contempler l'arche bleue du ciel, la course éclatante du soleil et les milliards d'étoiles.
Malgré leur amour, tous deux sentaient qu'il leur manquait quelque chose.
Un jour, une princesse nommée Haruka vit le jour. 
L'événement combla les parents, qui prodiguèrent à leur fille une immense affection. Elle apprit la calligraphie, et on lui mit entre les mains une harpe japonaise, le koto.

Les jours s'écoulèrent dans une atmosphère heureuse.

Mon avis

Comme il est précisé à la fin de l’album, ce conte est issu d’un recueil nommé Otogizôshi (Le livre des contes), dont les auteurs sont inconnus à ce jour. Il s’agit d’une œuvre de référence de la littérature japonaise qui comprend également Urashima Tarô et Issunbôshi.

La Princesse au bol enchanté puise ainsi ses origines dans le conte Hachikazuki Hime (La Princesse affublée d’un bol).

Vous pouvez avoir accès au livre sur ce site : https://www.wdl.org/fr/item/14446/

 

 

On retrouve ici la religion bouddhique et la déesse de la compassion, Kannon.

Le bol est à la fois le symbole de la protection de Kannon et de l’amour que lui porte sa mère. Il est aussi un obstacle à sa vue et aux regards des autres.

A travers cette épreuve, l’héroïne va développer de multiples qualités.

Il s’agit bien d’un conte d’initiation mais aussi d’un conte philosophique.

La morale de ce conte insiste sur l’importance du savoir et de l’intelligence : il faut être capable de voir au-delà des apparences.

La plume de Samantha Bailly et le pinceau de Ein Lee subliment magnifiquement ce conte ancien.

 

 

 

Biographie de l'auteur

Samantha Bailly est une auteur et scénariste française. 

Elle est titulaire d'un master de littérature comparée et d'un master de lettres appliquées aux techniques éditoriales et à la rédaction professionnelle. En parallèle de ses études, elle a travaillé durant deux ans au sein de la société de jeux vidéo Ubisoft en tant que rédactrice.

Son premier roman, "La Langue du silence" (2009), a reçu le prix Imaginales des Lycéens 2011 et le prix Jeunesse Marais Page 2011. Diptyque de fantasy, la série est réédité en 2013 en intégrale chez Bragelonne sous le titre d'"Oraisons". 

Auteur de romans de fantasy, de romans contemporains, de contes, de scénarios de mangas et de films, elle navigue entre tous les genres qui interpellent son imaginaire. 

Son projet majeur est la construction d’une fresque d’ouvrages sur sa génération et son rapport au réel, entamée avec le roman "Les Stagiaires" (2014), dont les droits ont été cédés au cinéma, qui est suivi des titres "À durée déterminée" (2017) et "Indéterminés" (2018) chez JC Lattès. 

Elle possède une chaîne YouTube où elle fait des sketchs sur la vie d'écrivain, donne des conseils d'écriture et fait entrer dans les coulisses de la création de ses œuvres.

Le 24 mai 2017, elle est élue présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse.


son site : http://www.samantha-bailly.com
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCsuzKpH4ha63PYuPXgCZ2PA

 

Source:  https://www.babelio.com/auteur/Samantha-Bailly/67452

 

 

Biographie de l'illustratrice

Née en 1991, Ein Lee partage son temps entre ses études et sa grande passion : le dessin. Aussi à l’aise avec un crayon qu’avec les outils de création numérique, cette jeune taïwanaise s’est rapidement fait une renommée au sein du réseau social et artistique DeviantArt grâce auquel elle a été découverte.
Cette illustratrice très prometteuse a par ailleurs remporté le prestigieux Royal Over-Seas League’s Young Artist Competition qui lui a valu d’être exposée à Londres.

Princesse dans l’art d’illustrer les légendes japonaises, Ein Lee a déjà publié trois superbes contes traditionnels : Princesse PivoineLe Secret de la grue blanche et La Princesse au bol enchanté. Un nouveau talent à suivre de près !

 

Ses sites : einlee.nethttps://einlee.deviantart.com/

 

Interview : https://www.journaldujapon.com/2015/10/26/portrait-il-etait-une-fois-ein-lee-et-ses-reves-illustres/

 

 

Tag(s) : #Japon, #Albums

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :