Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Urashima Taro au royaumes des saisons perdues 

de La Luciole masquée

  • broché: 46 pages
  • Tranche d'âges: 6 années et plus
  • Editeur : Nobi Nobi (13 novembre 2014)

 

   Présentation de l'éditeur

Un jour, Urashima Tarô, un modeste pêcheur, sauve la vie d'une tortue marine géante maltraitée par un groupe d'enfants. En remerciement, cette dernière l'invite le lendemain à l'accompagner au royaume du dieu des mers. Au plus profond de l'océan, Tarô rencontre ainsi le légendaire dragon Ryujin, et aussi sa fille Otohimé, une jeune femme d'une beauté délicate et irréelle. Le pêcheur et la déesse tombent alors éperdument amoureux l'un de l'autre et vivent sept jours merveilleux sans se séparer un instant. Mais le dernier soir, Tarô est pris d'une immense mélancolie et souhaite retourner à la surface pour revoir sa famille. Otohimé accepte et offre à son bien-aimé une mystérieuse boîte tout en lui faisant promettre de ne jamais l'ouvrir. Le jeune homme tiendra-t-il son engagement ? Grâce à des illustrations époustouflantes de couleurs et de détails, plongez de la plus belle des manières au coeur de l'un des plus anciens contes du Japon.

   

     Extrait

Les pieds dans l'eau, le jeune Urashima Tarô contemplait la fragile écume qui se formait sur les vagues. Comme son père et son grand-père avant lui, il était pêcheur.

Ce jour-là, il sut que la pêche serait bonne, comme si la mer s'était adressée à lui.
Et en effet, Tarô ne cessa de remonter ses filets remplis de belles prises. Le soir venu, il chargea sur son épaule deux énormes paniers de poissons frais et, alors qu'il longeait la plage pour rentrer au village, il fut intrigué par des rires d'enfants qui jouaient près des vagues.

En se rapprochant des jeunes garçons, Tarô découvrit un spectacle qui lui glaça le sang. Une magnifique tortue de mer se débattait sur le dos pendant que les garnements s'amusaient à la frapper à coups de bâtons. Le pêcheur, qui ne supportait pas que l'on torture ainsi des êtres vivants, interpella les enfants pour tenter de les raisonner. Mais ils cognèrent la pauvre tortue de plus belle.
Tarô n'en supporta pas davantage. Sans hésiter, il proposa ses deux impressionnants paniers de poissons en échange de la tortue. Les enfants, bien plus gourmands que tyrans, acceptèrent immédiatement et s'éloignèrent en emportant leur précieux butin.

Mon avis:

Un album magnifique tant au niveau du style que des illustrations.

 

Biographie de l'auteure-illustratrice

La Luciole Masquée par elle-même :

« La Luciole Masquée est auteure et illustratrice pour la jeunesse, formée à l’école des Beaux-Arts de Perpignan. Entre 2004 et 2009, son amour pour le livre et sa passion pour la littérature jeunesse l’ont portés jusqu’en librairie où elle est devenue libraire spécialisé en littérature jeunesse.

En juillet 2007, elle crée le Blog de La Luciole Masquée, un site d’information et de partage pour les auteurs et illustrateurs qui débutent dans ce métier. Très vite, le blog et le forum deviennent des espaces chaleureux où les auteurs et les illustrateurs aiment à se retrouver pour partager librement autour de leurs métiers.

En avril 2009, elle inaugure la collection Le théâtre des Monstres en donnant corps aux deux premiers ouvrages des éditions de Karibencyla qu’elle co-dirige avec l'illustrateur Joël Cimarrón. Depuis, elle a écrit quatre albums sur les cinq publiés par cette maison d'édition.

Elle anime régulièrement des ateliers dans les classes de primaire, au cours desquels elle immerge les enfants dans sa petite cuisine des contes. Une expérience de création que les tout petits apprécient tout particulièrement. » 

 
 
 

Retrouvez le conte d'origine ici en cliquant sur l'image

 

Urashima Tarō par Kuniyoshi Utagawa.
Urashima Taro, un court-métrage d'animation  de Pauline Defachelles
 
Découvrez ce cours métrage
Prix Jeune Public 2017 au Festival Silhouette - Prix Meilleure Animation au festival Best mini film 2017
 
Court métrage d'animation de 13 mn, muet et en stop motion (12 images par seconde) incrustée dans des décors 2D peints à l’aquarelle et retouchés numériquement (24 images par seconde)
 
Retrouver la fiche technique et toutes les informations sur son site:

 

Tag(s) : #Japon, #Contes, #Animation-Ciné

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :