Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse Pivoine

Huez-Gomez Christelle

Tranche d'âges: 6 - 8 années

Editeur : Nobi Nobi (18 mars 2010)

 

Présentation de l'éditeur :

Dans un Japon lointain, la douce et rêveuse Princesse Aya se prépare à un mariage d intérêt souhaité par son père. Un soir, alors qu elle flâne dans les parterres de pivoines, ses fleurs préférées, elle est sauvée d une chute certaine par le plus beau des samouraïs. Mais celui-ci disparaît comme par magie aussi vite qu il est apparu. Qui peut bien être ce mystérieux jeune homme ? Par sa spiritualité et son attachement à la Nature, Princesse Pivoine s inscrit dans la plus pure tradition des contes populaires japonais. Cette légende se teinte de surnaturel et de mélancolie grâce aux sublimes illustrations d Ein Lee, talentueuse et jeune artiste à suivre de près. Un moment d évasion et de rêve à partager...

Princesse Pivoine inaugure la collection "Soleil Flottant" de l'éditeur, dans laquelle nous retrouverons les titres visant principalement un public de 6 ans et plus.

 

 

Mon avis :

On plonge avec bonheur dans ce conte populaire japonais, où l'on suit la naisssance d'un amour profond entre une princesse et un samouraï, avec de petites touches oniriques et mélancoliques.

L'imaginaire et le folklore ne sont jamais bien loin puisque le fantastique montre le bout de son nez sur chacune des pages, la pivoine, représentant alors le samouraï.

On retrouve d'ailleurs un conte populaire de Richard Smith avec un profond attachement à la nature, aves ses traditions, son vocabulaire et son folklore japonais.

Accessible et captivant, on entre avec plaisir dans cet univers japonisant parfaitement illustré par Ein Lee.

Vous découvrirez à la fin de l'album quelques pages documentaires sur le Japon ainsi que sur le travail de création de l'illustratrice avec plusieurs croquis.

 

 

Les symboles abordés dans le conte

Les animaux polymorphes du folklore japonais  ou esprits surnaturels, appelés Yokaïs, symboles de chance et de prospérité:

 

- Le renard (ou kitsuné) ayant la faculté de se transformer et peut avoir jusqu'à neuf queues

 

Musashi Plain moon (Musashino no tsuki)


 

- Le tanuki (tout à la fois chien viverrin et blaireau)est un être espiègle aux attributs magiques qui peut également se transformer. Dans certaines traditions, il leur est nécessaire de placer une feuille sur leur tête pour pouvoir se transformer.

Ces esprits sont présents dans l'art et les contes japonais depuis le Moyen-Age et restent très populaires dans leur pays d'origine, comme le prouve notamment le film d'animation «Pompoko »  d'Isao Takahata. 

 


 

 

 

Botan 牡丹 (Pivoine)

Symbole de force, d’élégance, mais aussi de prospérité, la pivoine, dans le tatouage japonais, symbolise surtout la force typiquement masculine, le goût du jeu, voire celui de la provocation.

Il symbolise aussi la richesse, la santé et la chance, mais aussi l'audace et la confiance en soi.

(Source Wikipedia)

 

Voici quelques haïkus très connus: http://biblio-jeunesse.over-blog.com/2018/01/petits-haikus-sur-les-pivoines.html

 

Pivoine et canari

Le symbole du camélia proche de la pivoine

Le camélia, proche de la pivoine fut l'emblème des guerriers japonais, « car elle possède un cœur généreux.» Les samouraïs lui vouaient une grande admiration et nombreux sont ceux qui lui ont légué de petits noms poétiques : « Tempête de neige parfumée, à l'odeur captivante et striée de carmin; Chemin de la grande porte, rose pâle; Faucon blanc, largement épanouie; Lumière de perle, lumineuse fleur saumonée. »

 

« Une agréable brume pénètre dans le jardin faisant osciller doucement les pétales rouges du camélia. Et puis, la corolle du camélia se détache brusquement et tombe d’un seul coup et non pas pétale après pétale. Semblable à la tête coupée des samouraïs, geste ultime pour achever celui qui commet le suicide rituel. »

 

Je vous invite à découvrir ce site: http://www.lejapon.org/forum/content/944-Cette-nature-qui-inspire-les-arts-martiaux

Cette fleur a beaucoup inspiré les poètes japonais qui ont pu semé sur leur trajet de petits haïkus à leur effigie.

 

Biographie de l'auteur

Christelle Huet-Gomez est professeur d’histoire-géographie au collège. Parallèlement, elle écrit des histoires pour enfants qui sont publiées en presse et en édition. Christelle a également entamé une carrière d’illustratrice en réalisant notamment des kamishibaïs à destination des écoles et des crèches.

(Source Babelio)

 

Illustratrice Ein Lee

Princesse Pivoine est sa toute première œuvre publiée.

Né en 1991, cette jeune taïwanaise s'est fait rapidement une renommée au sein du réseau social et artistique DeviantArt grâce auquel elle a été découverte.

Cette illustratrice très prometteuse a par ailleurs remporté le prestigieux Royal Over-Seas League's Young Artist Competition qui lui a valu d'être exposée à Londres. Un nouveau talent à suivre de près !

(Source Babelio)

 

Leur collaboration pour un autre album :

Culture réseau :

 

La Pivoine Rouge de Tai Kato

http://fr.web.img2.acsta.net/c_215_290/medias/nmedia/18/36/03/98/18447429.jpg

« Le film "yakusa" décrit les samouraïs déchus. L’originalité de ce film réside dans le fait que le héros est une femme, qui vagabonde d'un pays a l'autre. C'est une joueuse de cartes formidable, elle est dotée d'une capacité invincible dans les arts martiaux et au combat. »

 

 

Tag(s) : #Japon, #Albums

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :