Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La dyspraxie, un trouble de l'apprentissage trop souvent méconnu.

 

 

Les troubles d'apprentissage sont nombreux et il me semble important de bien les définir pour ne pas être dans la confusion.

 

Voici une petite introduction avec cette vidéo de "C'est pas sorcier, le magazine de la découverte et de la science" très bien construite pour y voir plus clair et accessible aux plus jeunes comme toutes les vidéos qui vont suivre. 

L'enfant peut grâce à ces vidéos mieux comprendre ce trouble qui, s'il n'est diagnostiqué à temps, peut le mettre en échec scolaire et lui faire perdre confiance en ses possibilités.

 

Voyons d'abord les chiffres:

Comme le précise le document qui va suivre, qu’il s’agisse de dyslexie, de dyspraxie, de dysphasie, de dyscalculie, de dysorthographie, ils seraient en France entre 10 et 15% à souffrir de tels troubles de l’apprentissage.

" Pour comprendre à quel point ces troubles occupent une place importante dans la vie des enfants qui en sont atteints, Fred va rencontrer de jeunes patients et les adultes impliqués dans leur accompagnement.

Jamy, lui, va installer son laboratoire au Neurospin, un centre de référence en imagerie cérébrale près de Paris, où l’on étudie notamment le fonctionnement du cerveau des personnes «dys»."

 

Écoutons plutôt !

 

 

Un petit rappel:

Retrouvez toutes les émissions de "C'est pas sorcier"

avec leurs fiches pédagogiques ici.

 

Mais alors qu'est-ce que la dyspraxie ?

La dyspraxie est donc un trouble de l'automatisation de certains gestes qui se manifeste par une difficulté à faire ses lacets, ses boutons, à écrire...

Souvent considéré comme maladroit, lent, pas assez soigné, paresseux,...

Ces adjectifs sont souvent prononcés pour ces enfants incompris à cause de ce trouble largement méconnu.

Voyons plutôt comment l'enfant vit ce trouble.

 

 

Quelles sont les prises en charge adaptées permettant de remédier à ces difficultés? 

 

Dans la vidéo qui va suivre, Caroline Huron, chercheuse en sciences cognitives, explique les difficultés rencontrées par les dyspraxiques au quotidien : difficultés à apprendre et à automatiser des gestes nouveaux, difficultés à se repérer dans l’espace.

Nommée, depuis quelques mois, Présidente au Conseil Scientifique de l’Éducation Nationale, elle dirige désormais le groupe “Situation de handicap et inclusion”. En espérant ainsi que les conditions de scolarisation et les conditions de passation d'examens des élèves puissent être mieux pris en compte.

 

Pour aider les enfants dyspraxiques dans leur apprentissage à l’école, les chercheurs et les enseignants développent des méthodes adaptées, notamment via l’initiative Le Cartable Fantastique, un site remarquable pour aiguiller parents et enseignants. Une île aux trésors !

Le Cartable Fantastique est une association qui propose des ressources permettant de faciliter la scolarité des enfants en situation de handicap, et plus particulièrement dyspraxiques.

Ces ressources naissent du croisement des regards de chercheurs en sciences cognitives et d’enseignants.

 

Vous pourrez ainsi trouver des outils pour compenser, pour adapter ainsi que des leçons et des exercices.

Une mine d'or, je vous dis !

Mais écoutons tout d'abord Caroline Huron !

 

Le recours à l'ergothérapie

 

Nous avons vu que ce «syndrome de l'enfant maladroit» est un handicap à prendre très au sérieux.

 

Après une explication neurologique très bien présentée et accessible à tous, voyons comment l'ergothérapie peut aider un enfant qui vit des difficultés avec sa «CALLIGRAPHIE» avec la vidéo qui va suivre !

 

 

Exemple d'un établissement expérimental et spécialisé dans les Dys : Le Cerene.

Créé en 2008 par Hervé Glasel, neuropsychologue, spécialiste du développement de l’enfant et de l’adolescent, ce Centre de Référence pour l’Evaluation Neuropsychologique de l’Enfant située à Paris propose aux familles :

  • Un diagnostic complet, à partir d’un bilan neuropsychologique.
  • Une scolarisation spécifiquement dédiée à ces troubles :
    • Un enseignement et des supports pédagogiques adaptés (du CE1 à la 3ème) sur 3 sites parisiens.
    • Une prise en charge paramédicale à l’école (orthophonistes, ergothérapeutes et orthoptiste).
    • La réintégration à terme dans un cursus traditionnel avec le suivi de l’équipe CERENE une fois que votre enfant est autonome.

 

 

Pour les plus passionnés par ce sujet:

Voici une conférence du Dr Michèle Mazeau, médecin de rééducation et neuropsychologue, donnée le 10 septembre 2009 à la Faculté de Médecine de Poitiers.

Adressée aux adultes, elle permet de mettre en lumière avec précision ce trouble qu'est la dyspraxie.

 

 

Les conseils de lecture de Grand-Ma Kiona,

notre "Chamane"-Psychologue

 

Etant donné la nouvelle mise à jour de l'article  

avec le nombre important de livres mentionnés,

retrouvez les listes de livres par catégorie

en cliquant sur les liens ci-dessous.

 

 

                       Merci pour votre compréhension !

 

                  A tout de suite !

 

Sélection de livres pratiques pour aider les parents et les enseignants.

Une autre pour la jeunesse

 

 

Bonne lecture à tous !

 

 

A bientôt pour d'autres conseils

et bons plans de Maître Chêne !

Merci aussi aux conseils de Grand-Ma Kiona, notre chamane-psychologue,  pour sa contribution à l'élaboration de cet article !

 

 

 

 

C'était un réel plaisir.  Merci et à bientôt !

Tag(s) : #Psychologie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :