Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'histoire de Monotaro et autres contes japonais

sur le site du Japon

 

Parmi les nombreux contes du Japon, il y en a un que vous vous devez absolument de connaître tant il est partie de la conscience commune des Japonais. C’est l’histoire fantastique de Momotarô.

HISTOIRE DE MOMOTARO

Il y a très longtemps, vivaient un vieille homme et une vieille femme. Un jour, le vieil homme alla à la montagne couper de l’herbe, et, la vieille dame alla à la rivière pour nettoyer les vêtements. Pendant qu’elle nettoyait une chose immense rebondissait au travers du courant. Quand la vieille dame vu la chose, elle était très contente et se saisissant d’un bâton en bambou elle ramena l’objet vers elle. Quand elle saisit l’objet, elle remarqua qu’il s’agissait d’une très grande pêche. Elle se dépêcha de finir de laver son linge et de rentrer chez elle, dans l’espoir de préparer cette pêche pour son mari.

Momotaro, pêche

 

Quand elle coupa la pêche en deux il sortit de l’imposant noyau un enfant. Voyant cet enfant, le vieux couple l’adopta et le nomma Momotarō, ou petite pêche, parce qu’il sortait d’une pêche. Comme les deux personnes prenaient grand soin de l’enfant, il grandit et devint fort, en plus d’être aventurier. Si bien que les attentes du couple le concernant augmentèrent , et ils prirent un soin plus grand encore à parfaire son éducation.

 

Momotaro 2

 

Momotarō trouva qu’il dépassait n’importe qui en force, il était déterminé à traverser l’île des démons, à prendre leur richesse et à revenir. Après en avoir informé les deux vieilles personnes, il leur demanda de préparer quelques boulettes de riz qu’il mit ensuite dans sa poche,  il se prépara le maximum possible pour son voyage vers cette île et s’en alla.

 

Momotaro & friends

 

Sur sa route, et alors qu’il marchait, un chien le rejoint et marcha à côté de lui avant de demander : »Momotarō! Qu’est ce que tu as d’accrocher sur ta ceinture ? » , il répondit : »J’ai quelques une des meilleures boulettes de riz du Japon ». « Donne m’en une et j’irais avec toi »-rétorqua le chien. Momotarō s’exécuta et retira une des boulettes de sa poche pour la donner au chien. Puis un singe s’approcha de Momotarō et joint l’équipe de la même manière. Un faisan approcha en volant et dit : »Donne moi une boulette également, et je viendrais avec vous ». C’est ainsi qu’ils continuèrent la route tous ensemble.

 

Momotaro 3

 

Il ne fallut guère de temps pour apercevoir l’île des démons et y accéder. En un instant, l’équipe passa au travers de la grande porte d’entrée, Momotarō  à sa tête suivit de ses trois comparses. Là, ils rencontrèrent une multitude de démon qu’ils combattirent avec brio jusqu’à arriver face au chef des démons : Akandoji. La bataille final débuta. Akandoji frappa notre héros avec une lame de fer, mais Momotarō, tout préparé qu’il était, l’esquiva avec adresse. Finallement, ils s’attrapèrent l’un l’autre et sans difficulté Momotarō parvint à mettre l’ennemi à terre, l’attachant à une corde si serré que le démon ne pouvait même plus bouger.

 

Momotaro 4

 

Après cela, Akandoji, le chef des démons, dit qu’il céderait toutes ses richesses. Momotarō rigolait. Après avoir rassembler les richesses du démon et avoir fait une pile des choses les plus précieuses, Momotarō les prit et les emmena chez lui. Sur le chemin du retour, il se remémorait fièrement l’aventure qui avait été accomplit tout en attribuant le succès de la quête à ses trois compagnons,  sans qui, selon lui, tout cela n’aurait pas été possible.

Grande fut la joie du vieille homme et de la vieille femme lorsque Momotarō rentra. Il récompensa tout le monde abondamment, conta de nombreuses histoires à propos de ses aventures, montra ses richesses, et au final il devint un homme d’influence dans la région, très riche et honorable. Un homme félicité continuellement.

 

Momotaro, illustration de 1885. (anonyme)
Momotaro, illustration de 1885. (anonyme)

 

L’histoire de Momotaro est tellement populaire au Japon, qu’à ses personnages s’associent désormais à Okayama un festival qui a lieu dans la première partie du mois d’août aux alentours de la ville d’Okayama et qu’un temple, le temple Momotaro  [桃太郎神社] à Takamatsu lui est associé.

 

Temple momotaro, Takamatsu, Kagawagen.
Temple momotaro, Takamatsu, Kagawagen.

 

Il y a bien évidemment des jeux vidéos à son effigie, tout comme des nouilles, le Japon et son merchandising vous comprenez, et aujourd’hui encore l’histoire du courageux Momotaro est conté dans toutes les maisons.

 

Chaque semaine, un nouveau conte japonais est disponible sur le site du Japon

 

Découvrez en certains ci-dessous

 

Le tailleur de pierre, conte du Japon.

Le tailleur de pierre estampes

Le tailleur de pierre est un conte japonais qui traite de la relation au désir.  Il était une fois un tailleur de pierre qui se rendait quotidiennement sur le flan d’une grande montagne et y dégageait les roches dont il se servait, ensuite, pour construire des tombes, ou des maisons. Il comprenait très bien quel type de pierre était idéal …

Lire plus »

La femme des neiges, Yuki Onna.

 

 

Mosaku et son apprenti promenaient dans la forêt, à quelques kilomètres de leur village. C’était une nuit froide quand ils approchèrent de leur destination, et vu en face d’un une rivière glacée. Ils désiraient traverser la rivière, mais la personne qui faisait la traverse était déjà partie, laissant le bateau de l’autre côté, et comme le temps n’était pas suffisamment …

Lire plus »

La femme saule | conte japonais

Dans un village japonais, grandissait un grand saule. Depuis plusieurs générations, les habitants l’aimaient. A l’été, il était un lieu d’apaisement, où les villageois se rencontraient après leur journée de travail et parlaient jusqu’à voir la lumière de la lune traversait ses branches. En hiver, il était comme un grand parapluie à moitié ouvert couvert de neige. Heitaro, un jeune …

Lire plus »
 
 

 

Le moineau à la langue coupée | conte japonais

Le moineau à la langue coupée. Il était une fois, un couple de vieilles personnes qui s’occupaient d’un moineau. Ce moineau était devenu leur animal de compagnie, ainsi que leur ami, et ils en prenaient le plus grand soin.  Un jour, alors qu’ils étaient sortis faire des courses en ville, leur voisine, une vieille dame enlaidie par une vie d’aigreur, laissa

Lire plus »
Tag(s) : #Japon, #Contes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :