Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kubo et l’armure magique

 

 

Un film réalisé par Travis Knight

Date de sortie au cinéma : 21 Septembre 2016

Genre : Animation

Titre Original : Kubo And The Two Strings KUBO ET L'ARMURE MAGIQUE

Bande Annonce VF © 2016 - Universal Pictures

 

 

 

Le pitch:

Kubo est un être aussi intelligent que généreux, qui gagne chichement sa vie en sa qualité de conteur, dans un village de bord de mer. Cette petite vie tranquille, ainsi que celle de ses compagnons Hosato, Hashi et Kamekichi va être bouleversée quand par erreur il invoque un démon du passé. Surgissant des nues cet esprit malfaisant va abattre son courroux sur le village afin d’appliquer une vindicte ancestrale. Dans sa fuite, Kubo fait équipe avec Monkey et Beetle, pour se lancer dans une épopée palpitante afin de sauver sa famille et percer le secret de la chute de son père, le plus grand samouraï que le monde ait jamais connu. À l’aide de son Shamisen- un instrument musical magique-il va affronter toutes sortes de dieux et de monstres, notamment le terrible Moon King assoiffé de vengeance ainsi que les affreuses sœurs jumelles afin de dénouer le mystère de son héritage, réunir sa famille et accomplir sa destinée héroïque.

 

 

Mon avis: Un univers onirique japonisant merveilleux !

 Le début est fortement inspiré par la Grande Vague de Kanagawa, d’Hokusai.

On y découvre un graphisme spécifique faisant référence au Japon médiéval et où les origamis, ces pliages de papier japonais prennent vie grâce au pouvoir magique de Kubo qui met en scène ses contes transmis par sa mère très proche de lui.

Avec ce récit, nous plongeons avec plaisir dans la mythologie nippone.

 

 

Un film touchant qui aborde des thèmes tels que la filiation, l'héritage familiale, le pouvoir, la poésie et la résilience.

 

 

Le macaque japonais, également appelé "singe des neiges" occupe une place centrale avec le héros. Il représente l'archétype de la Sagesse.

 

Découvrez ci-dessous la bande annonce

 


Découvrez Laïka, un studio d’animation à part sur le site de Télérama avec une technique en marge du reste du monde de l'animation qui fait des merveilles. 

 

 

 

Découvrez également la légende des Sources d'eau chaude et le macaque du Japon:  Macaca fuscatta 

Il y a très longtemps, vivaient des samouraïs.

Dans ce lointain Japon, il y avait plusieurs clans de samouraïs. Les batailles étaient fréquentes. Un des clans, tout au nord du Japon, était particulier car ses samouraïs savaient parler aux animaux.

Ils avaient des espèces favorites tel les harfangs qui pouvaient leur servir d'espion, car en volant haut dans le ciel, ces oiseaux pouvaient les prévenir si des ennemis s'approchaient.

L'autre espèce était les macaques. Comme ils étaient plus petits que les hommes, ces singes pouvaient se faufiler n'importe où sans se faire voir. Ils dérobaient même la nourriture aux ennemis sans qu'on ait eu à leur montrer.

Mais une année, il y eut un hiver très froid. Si les plumes des harfangs les protégeaient bien de la froidure, les pauvres macaques gelaient, leur fourrure étant trop courte...

Beaucoup moururent de froid.

Les samouraïs inquiets ne savaient pas quoi faire pour protéger leurs petits amis. Ils essayèrent de leur fabriquer de chauds manteaux, mais les singes ne les aimaient pas, car ils gênaient leurs mouvements.

Comme les hiboux et les chouettes sont reconnus pour être des sages, le shogun décida de consulter le roi des harfangs.

- Ô grand roi blanc, vois dans quel embarras nous sommes. Nos amis, vos amis, les macaques, sont en train de mourir, car ils sont sensibles au froid... Que pouvons-nous faire?

Le roi des harfangs avait bien une idée, mais il ne la dit pas tout de suite au shogun, car il n'était pas sûr qu'elle réussirait.

Il réunit peu après tous ses harfangs et leur parla ainsi :

- Harfangs des neiges, nous devons tenter quelque chose pour sauver nos amis les macaques... J'ai bien une idée, mais cela pourrait être très dangereux. Qui veut m'accompagner ?

Tous les harfangs hululèrent pour dire qu'ils étaient tous volontaires... Et l'on vit une grande nuée d'oiseaux blancs et bruns s'envoler très haut dans le ciel, en direction du soleil.

Ils volèrent longtemps, très longtemps, et arrivèrent près du soleil...

Les plumes les protégeaient de la chaleur aussi bien qu'elles les préservaient du froid de l'hiver, mais ils devaient faire vite, car le soleil est quand même très chaud...

Chaque harfang prit dans son bec un tout petit morceau du soleil, et chacun reprit ensuite le chemin du Japon...

Les harfangs déposèrent tous leur parcelle de soleil aux pieds du Shogun, et bientôt, la neige fondit tellement qu'elle forma un petit lac, et comme les morceaux de soleil étaient vraiment très chaud, l'eau de ce petit lac était bien confortable, même en plein hiver...

Les samouraïs portèrent les macaques encore vivants, mais trop faibles pour marcher dans cette source d'eau chaude, et la chaleur les aida bientôt à reprendre toute leur vigueur.

Et la chaleur de ces parcelles était si intense, que l'on trouve encore de nos jours de ces sources d'eau chaude où les macaques frileux peuvent aller se réchauffer.

Sources: futura-sciences

http://www.callisto.si.usherb.ca/~amoreau/samourai.htm

 

Tag(s) : #Animation-Ciné

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :