Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les sciences, c'est aussi pour les filles !

Bibliographie complète pour enfants et adultes

 

Le 11 février, c'est la journée internationale des filles et des femmes de sciences.

 

Les sciences, c'est aussi pour les filles !

Le 11 février, c'est la journée internationale des filles et des femmes de sciences. Cette journée a été créée par l'ONU. Le but, c'est d'encourager les filles à faire des études scientifiques et à choisir des métiers comme ingénieure, chimiste...

Lire la suite ►

 
filles sciences

Pourquoi y a-t-il moins de filles qui font des études de sciences ?

Des femmes scientifiques, on en voit peu dans les magazines, ou à la télévision. C’est parce qu’elles sont moins nombreuses que les hommes. Pourtant, les filles ne sont pas moins douées en sciences : au collège, elles sont même meilleures en maths ! Pour encourager les filles à choisir des métiers scientifiques, l’ONU a fait du 11 février la Journée internationale des femmes et des filles de science. Regarde cette vidéo pour en savoir plus !

Lire la suite.

 

 

 

 

Voici une petite bibliographie pour en savoir plus. 

Bonne lecture !

 

 

 

 

    Présentation de l'éditeur

Un album qui rend enfin justice aux femmes de science. Derrière la personnalité forte et emblématique de Marie Curie, Les Découvreuses présente l'aventure exceptionnelle de 20 femmes qui ont permis à l'humanité de réaliser des bonds en avant dans les disciplines scientifi ques les plus variées : Physique, Chimie, Télécommunications, Biologie, Exploration de l'espace...
 
 
Marie Curie, la femme scientifique la plus connue: Bibliographie
 

 

 

Marya Sklodowska naît en 1867 à Varsovie, alors que la Pologne est sous la domination de l'empire russe. Si elle grandit au sein d'une famille aimante, le climat est partout oppressant, en particulier à l'école, où les enfants sont surveillés de très près. La jeune Marie n'en est pas moins une élève brillante et travailleuse, toujours première de sa classe.
À l'âge de 24 ans, elle décide d'aller terminer ses études en France, la patrie de la liberté où les jeunes filles peuvent entrer à l'Université (ce qui n'est pas le cas en Pologne). Elle découvre le Paris de la Belle Époque, poursuit sa formation en physique et en chimie à la Sorbonne, et un jour, elle croise la route d'un éminent scientifique : Pierre Curie. Il devient son mari.
Chacun mène ses travaux de recherche et leur persévérance va bientôt porter ses fruits. À force d'expérimentations et de calculs, Marie découvre le radium, une matière qui va révolutionner le monde...
On suit avec passion le quotidien de cette scientifique exceptionnelle, dont la vie a été guidée par la joie d'apprendre, le désir de comprendre et la volonté de bâtir un monde meilleur. Honorée par deux prix Nobel, elle resta pourtant pour beaucoup de ses pairs « L'étrangère ».

 

Découvrez toute une bibliographie jeunesse ici: 

 

 

D'autres scientifiques reconnues:

 

Voici plusieurs portraits de femmes illustres dont des scientifiques:

 

 

Par ordre chronologique, Sophie Carquain raconte aux enfants d'aujourd'hui 50 histoires vraies de femmes proches de nous. Qu'elles soient aventurières (Calamity Jane, Alexandra David-Néel), scientifiques (Jane Goodall, Margaret Hamilton), artistes (Agnès Varda, Emma Watson), ou militantes (Rosa Parks, Malala Yousafzai), elles ont toutes eu un jour l'audace d'élever la voix, d'agir seule ou collectivement pour faire avancer les droits des femmes. Pour chaque femme, son itinéraire en histoire, l'illustration d'un moment-phare de son existence, et une petite leçon de vie donnent au recueil son originalité.

 

Liens vers d'autres bibliographies complètes:

 

Voici également un site qui répertorie les femmes scientifiques avec pour chacune d'entre elles une petite biographie efficace:  https://histoireparlesfemmes.com/category/scientifiques/  
 
 

 

Qu'ils aient été médecins, ingénieurs ou astronomes, les grands scientifiques ont joué un rôle primordial dans l'histoire. Grâce à eux, on peut soigner les maladies, visiter la lune et surtout comprendre le monde qui nous entoure. D'Archimède à Peter Higgs en passant par Ada Lovelace ou Albert Einstein, découvrez vite ces savants et leurs oeuvres géniales.

Quelques femmes à piocher dans ce livre ! :-(

 

 

Pour les parents et les enseignants, voici une petite sélection:

 

 

   Présentation de l'éditeur

L'Histoire des plus grandes pionnières de la recherche.

Les femmes chercheurs dans les laboratoires et travaillant comme ingénieurs dans les entreprises sont monnaie courante aujourd'hui. Il n'en a pas été ainsi pendant des siècles, puisque la recherche était avant tout réservée aux hommes.

Qui sont donc celles qui sont parvenues à révolutionner ce stéréotype et ont permis à la science de progresser ? Nous connaissons tous le travail de Marie Curie sur le radium mais connaissez-vous...


Émilie du Châtelet et la gravitation des corps
Sophie Germain et les nombres premiers
Ada Lovelace et la programmation des ordinateurs
Antonia Maury et la classification des étoiles
Eleanor Ormerod et l'invention des pesticides
Nettie Stevens et la détermination chromosomique du sexe
Ida Noddack et la fission nucléaire
Jenny Pickworth et la chimie du cancer ?
Depuis l'Antiquité grecque jusqu'au XXIe siècle, l'auteur a mis en avant plus d'une quarantaine de femmes ayant contribué au progrès des connaissances humaines.

Voici un bel hommage à la féminité là où certains ne l'attendent pas.

 

 

 

 

   Présentation de l'éditeur

" Dans mon jeune âge, écrit l'astronome américaine Maria Mitchell, je me disais que les femmes ont besoin des sciences exactes... Puis je me suis dit que c'était la science qui avait besoin des femmes. " Voici donc l'histoire désolante et absurde de la longue exclusion des femmes de l'aventure scientifique et technique de l'Occident. C'est une histoire parfois tragique - l'assassinat de la physicienne grecque Hypatie, qui nous a transmis la dernière version des Eléments d'Euclide, les procès des sorcières ayant engendré une société hémiplégique -, et que nous payons peut-être à travers une certaine mise en cause actuelle des valeurs de progrès. J'ai écrit ce livre pour que les trop rares femmes scientifiques de l'Antiquité à nos jours ne soient pas oubliées, leurs oeuvres et leurs vies injustement méconnues, pour que ne soient pas niées les difficultés, les entraves, les mesquineries, les injures et parfois les persécutions qu'elles ont dû affronter ; pour que personne n'ose penser que le progrès scientifique et technique s'est fait sans elles ; pour qu'elles puissent servir d'exemples, d'inspiratrices ; pour qu'aucune femme qui en a les capacités et la vocation ne se trouve écartée de d'activité scientifique.
 
 

 

 

    Présentation de l'éditeur

" La science est une chose très dangereuse pour les femmes, déclarait, en 1808, Joseph de Maistre, porte-parole des phallocrates antiféministes. On ne connaît presque pas de femmes savantes qui n'aient été ou malheureuses ou ridicules par la science. Les femmes qui veulent faire les hommes ne sont que des singes ; or, c'est vouloir faire l'homme que de vouloir être savante. " Deux siècles plus tard, personne n'oserait tenir un tel discours. Pourtant subsiste du passé une grave lacune : dans le domaine des sciences, les femmes ne représentent encore que 30 % en moyenne des effectifs des grandes institutions. Or, elles ont tenu une place déterminante dans l'histoire de l'astronomie, de la chimie, de la physique, de la médecine, etc., en France. Pour la première fois de façon exhaustive, l'auteur entend leur rendre justice en évoquant plus de 60 personnalités, des plus connues (Héloïse, Madame du Châtelet, Madame Lavoisier) aux plus obscures. Au cours d'existences riches en aventures intellectuelles et amoureuses, ces femmes ont mené des carrières que beaucoup d'hommes pourraient leur envier et participé aux grandes révolutions scientifiques. Grâce à ce livre, leur réhabilitation est enfin effectuée de manière éclatante.

 

 

 

 

   Présentation de l'éditeur

Un constat : les filles sont beaucoup moins nombreuses à s'engager dans des études scientifiques, les femmes moins nombreuses dans les carrières liées aux sciences. Cela est-il le fait d'une "nature féminine" qui serait incompatible avec les sciences ou bien le résultat d'une violence faite aux femmes depuis des siècles leur interdisant l'accès au savoir, les confinant dans des tâches subalternes, les enfermant dans le soin du ménage et des enfants ? L'auteur a tenté dans cet ouvrage de montrer qu'il a existé une véritable discrimination vis-à-vis des femmes quant à la possibilité qu'elles participent à la constitution des savoirs. Pire, il y eut dans l'histoire de très grandes figures de femmes scientifiques mais on a trop souvent occulté leur nom ou leurs apports. Elles ont ajouté à leur génie de savantes le courage de leur lutte pour s'imposer dans un monde masculin des sciences. C'est donc à un tableau de ces femmes remarquables que ce livre est consacré, à leurs apports éminents aux savoirs de l'humanité, aux obstacles culturels, idéologiques et sociaux qu'elles ont dû vaincre. Depuis Hypatie assassinée sur les pavés d'Alexandrie par les fanatiques chrétiens à Lise Meitner injustement privée de prix Nobel, en passant par la Marquise du Châtelet et Marie Curie, ce livre se veut une rapide histoire qui rende justice aux femmes en sciences. En astronomie, en mathématiques, en physique, en chimie, en biologie, en médecine, elles ont été sur tous les fronts de la recherche, pionnières dont il est peut-être temps de sortir les noms de l'oubli en rappelant ce que furent leur vie, leurs combats et leur succès.

 

 

 

   Présentation de l'éditeur

À ce jour, seules 17 femmes ont vu leurs travaux scientifiques couronnés
par le prix Nobel. Marie Curie fut la première, en 1903 et 1911, suivie
de sa fille Irène Joliot-Curie en 1935, mais les autres restent dans
l’ombre. On connaît les biologistes Françoise Barré-Sinoussi, primée en
2008, Barbara McClintock (1983) et Rita Levi-Montalcini (1986), mais
qui a entendu parler de Linda Buck, d’Ada Yonath, d’Elizabeth Blackburn
ou de You you Tu ? Ce livre vient éclairer les trajectoires, souvent surprenantes,
de ces femmes qui sont parvenues à l’excellence dans un milieu
qui fut et reste en grande partie masculin.
D’où tiennent-elles leur curiosité ? Comment ont-elles concilié recherche
et vie de famille ? Comment ont-elles été accueillies par le milieu scientifique
? Cette très vivante série de biographies dresse un tableau de la
diversité des origines sociales et des caractères, avec cependant comme
points communs une farouche indépendance d’esprit et une persévérance
à toute épreuve.
Le tableau scientifique n’est pas moins varié, du noyau atomique aux
ribosomes et aux gènes sauteurs, même si l’on ne trouve que trois
« Nobelles » dans le domaine de la physique. L’occasion de réfléchir à
l’importance culturelle et sociale du genre dans la recherche scientifique.
La vieille maxime « Les esprits n’ont pas de sexe » ne cesse décidément
de se vérifier

 

 

 

 

Bonne lecture !

Tag(s) : #Panthéon, #Sciences, #Liste reference

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :