Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment expliquer aux enfants l'exil et la migration ?

 

Du 21 au 28 mars 2020 a lieu la Semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme visant à promouvoir les valeurs et les principes fondamentaux de la République.

Son objectif : sensibiliser les élèves des écoles, collèges et lycées, à la prévention du racisme, de l’antisémitisme et de toutes les formes de discriminations.

 

Voici deux livres intéressants pour expliquer aux enfants l'exil et la migration.

 

Mondial Stereo

Ludovic Bouillé, Laurent Kebous et Tomas Jimenez

  • elié : 34 pages
  • Tranche d'âges: 6 ans et plus
  • Editeur : Baco Editions; Édition : BACO Editions (15 novembre 2019)

 

 

 

  Présentation de l'éditeur

 

L’HISTOIRE
Léo est un jeune lionceau passionné de musique qui vit sur un autre continent. Dans son pays éclate la guerre.
Sa mère et lui fuient sur un bateau avec pour seul horizon la survie.
Ensemble, ils décident d’unir leurs forces. Un voyage vers la liberté, semé d’embûches et riche en rencontres grâce à la musique.
 
Laurent Kebous (Les Hurlements d’Léo), Tomas Jimenez (El Comunero) et Ludovic Bouillé (illustrateur), signent Mondial Stéréo, un conte musical nourri de rencontres sur le thème de l’exil.
Ce conte a pour objectif la prise de conscience de l’enfant, par les mots et l’image, d’une situation planétaire alarmante.
Il a été conçu comme un outil pédagogique sur lesquels les parents ainsi que les enseignants peuvent s’appuyer pour aborder des notions importantes : l’exil et la situation des réfugiés.
Outre la lecture et l’image, le conte est accompagné d’une version audio, racontée par Néry Catineau, la voix du mythique groupe les VRP
 
 
LES AUTEURS
Ludovic Bouillé, illustrateur, graphiste, dit « Lu » s’est plongé au cœur des résidences du groupe et les a suivi sur toutes les phases de création, pour créer un univers adapté aux enfants à partir de 6 ans, dont Léo et Calypso sont les héros.
Ses aventures prennent sous son trait de multiples lectures et revêtent de puissantes symboliques.
Outre la lecture et l’image, le conte est accompagné d’une version audio, racontée par Néry Catineau, la voix du mythique groupe les VRP et de 4 titres exclusifs du prochain projet des Hurlements d’Léo, « Mondial Stéréo », dont la sortie est prévue début 2020.
 
UN PROJET NÉ SUR LE TERRAIN
Dès le départ, Laurent Kebous et Tomas Jimenez ont souhaité interpeller la jeunesse sur la situation alarmante des migrants dans le monde, par des ateliers d’écriture et temps d’échanges en milieu scolaire menés entre les départements des Landes et de la Gironde.
Cette matière première a ensuite nourri la création d’un album et de ce conte musical illustré.
En partenariat avec S.O.S Méditerranée, pour chaque livre vendu, 1€ sera reversé à l’association qui sauve des vies par centaines aux large des côtes européennes.

 

 

Ce qui reste de nous

 Gwenaelle TonnelierMarie Deschamps Patricia Cartereau 

  •  
  • Broché : 120 pages
  • Editeur : Le Port a jauni; 
  • Édition : 1 (7 février 2020)

 

 

  Présentation de l'éditeur

 

CE QUI RESTE DE NOUS, c'est une œuvre bénévole et collective, réalisée par des auteurs.trices, illustrateurs.trices, éditrice, libraire et médiathécaires, qui rassemble leur contribution pour la jeunesse autour du thème de l'exil, l'errance, le déracinement.
 
"Dire l’exil, l’errance, le déracinement. Exprimer la peur, la colère, la révolte, la douleur mais aussi l’espoir, la volonté de VIVRE.
Tel est le défi qu’ont relevé les artistes présents dans ce recueil ; les textes et les œuvres graphiques très divers, réunis ici, s’adressent aux plus jeunes et les accompagnent dans une prise de conscience de cette réalité des migrations.
Trente-huit créateurs ont accepté de traduire dans leur langage artistique ce chemin terrible qui est celui de nombreux enfants à travers le monde.
Ces artistes et une éditrice ont souhaité s’engager aux côtés de SOS MEDITERRANEE pour porter son appel à la solidarité humaine au-delà de toutes frontières.
La mission de SOS MEDITERRANEE est triple : sauver les personnes en détresse en mer, les protéger en les amenant dans un port sûr et témoigner, sensibiliser l’opinion publique, les institutions et les gouvernements sur les conséquences de cette tragédie qui se déroule aux portes de l’Europe.
Cette troisième mission, chacun peut se l’approprier, à sa manière.
Les artistes, dont les contributions sont ici compilées, mettent leur créativité au service de la cause de SOS MEDITERRANEE. Car sensibiliser les plus jeunes, leur expliquer la guerre et les violences de toutes sortes qui poussent hommes, femmes et enfants sur les routes de l’exil, n’est pas chose facile.
Peut-on montrer le réalisme des noyades, des sévices subis en détention ?
Sans doute mais pas seulement.
L’art peut permettre de dire, de suggérer, dépassant peut-être les termes d’une information neutre. Il accompagne l’individu dans un cheminement intérieur qui le fera grandir.
Ce qui reste de nous traduit l’engagement d’artistes.
Il s’adresse à tous ceux qui se questionnent et, par ses contributions très diversifiées, pourra rencontrer des jeunes aux sensibilités multiples.
Participer à la souscription, c’est permettre à SOS MEDITERRANEE de disposer de ce bel objet pour sensibiliser les plus jeunes et les accompagner dans leur prise de conscience du monde qui les entoure, les aider à grandir et à devenir des citoyens responsables.
C’est aussi vous donner l’occasion de soutenir l’association qui est financée à 98 % par des dons privés."
Agnès DEFRANCE, bibliothécaire et Monique SÉROT CHAIBI, auteure bénévoles à SOS MEDITERRANEE

 

 

   Extrait

 

Inventaire incomplet d’une traversée.

Un qui n’a connu que quelques rivières avant de voir la mer pour la première fois.

Un, cupide, qui sait que l’espoir se vend et s’achète bien plus cher que n’importe quel objet fabriqué de main d’homme.

Une qui chante, ce n’est pas la peur qui l’empêchera de chanter.

Un qui reçoit ses conseillers et parle statistique pour refuser de voir que des vies humaines sont enterrées dans des chiffres.

Un qui partout cherche un code Wi-Fi parce qu’il n’a plus de forfait et que c’est son seul moyen d’avoir des nouvelles de sa mère, de ses frères.

Une qui ne savait pas que la mer était aussi large, aussi profonde ; là d’où elle vient, on ne le lui a jamais appris.

Plusieurs qui se heurtent à l’obstination bornée d’un règlement abstrait et ignorent comment le combattre.

Ils savent escalader un mur, lutter contre un homme, faire un feu, mais pas comment faire fléchir une réglementation.

Une qui fuit la guerre.

Deux qui fuient la guerre.

Trois qui fuient la guerre.

Quatre qui fuient la guerre.

Des multitudes qui préfèrent la probabilité d’un espoir à la certitude de la mort.

Un qui montre où la balle est entrée, où elle est ressortie sans toucher d’organes vitaux, qui raconte que ses compagnons ont été battus à mort avec des barres de fer, et qui sourit en concluant qu’il a beaucoup de chance.

Une qui se tait, elle n’a plus parlé depuis des semaines, et ceux qui doucement tentent de l’aider ont tout à la fois espérance qu’elle reparle et peur de ce qu’elle dira.

Une qui sait tout ce qu’elle a perdu mais garde intacte sa foi d’être un jour heureuse. Un qui n’arrive pas à dire, ses yeux s’embuent, ses lèvres tremblent et il pleure, dans la honte de se comporter comme un enfant.

Un qui sait qu’il a survécu parce qu’il a gardé durant toute la traversée cette médaille offerte par sa mère.

Deux qui ne se sont jamais lâché la main, même au moment où ils ont cru mourir.

Une qui a appris que la mer pouvait brûler.

Un qui travaille pour la police mais ne regarde jamais au bon endroit dès qu’il a un rouleau de billets dans la poche de son pantalon.

Trois qui sont partis libres et se retrouvent esclaves d’un homme qui les bat.

Un qui n’était plus là au matin, personne ne l’a vu glisser dans l’eau, personne n’a remarqué sa disparition de la barque. (...)

(extrait du texte de Eric PESSAN)

 

 

 

 

 

Le site migrationsenquestions  vous fournira une mine d'informations avec des vidéos  pédagogiques simples et concises. Quelques unes sont présentées ci-dessous.

 

Migrations en chiffres

 

DES RÉPONSES
DE SPÉCIALISTES
À VOS QUESTIONS

logo réponse

 

 

 TOUTES LES VIDEOS

 

 

Retrouvez d'autres sources pédagogiques  ICI

 

 

 

Tag(s) : #Migrants

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :