Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Littérature jeunesse: Les Prix Sorcières 2019 

 

 

Les prix de littérature jeunesse des librairies Sorcières viennent d'être annoncées. 

Vous pouvez retrouver les nominés par catégorie ici.

 

 

CATÉGORIE CARRÉMENT SORCIÈRES FICTION

Duel au soleil - Manuel Marsol - L'Agrume - 20€

 

Présentation de l'éditeur

Le Far West, un cowboy, un indien. Le duel peut commencer !

 

Avis de Sorcières:

"Le désert, un soleil de plomb, deux personnages se défient, un indien, un cow-boy. Entre les deux un cours d’eau, mais la tension est palpable. Qui va tirer le premier? Regard perçant de l'Indien, regard furieux du cow-boy puis... canard! Avec cet album, peu de texte mais des illustrations pleines pages aux couleurs chaudes, succession de contre-plongées, de gros plans qui posent le décor et font monter la tension dramatique, et de plans panoramiques montrant l’indien et le cow-boy, interrompus dans leur duel par ce fameux canard. On est plongé en plein western. Tout y est: la chaleur, le crâne de buffle, les chevaux, les colts, le défi, sauf que ce n'est que le début d'une longue suite d'événements perturbateurs et de contretemps qui vont troubler le combat et en faire une histoire complètement décalée. Comique de situation et de répétition, le premier western non violent pour les enfants, simple mais terriblement efficace et original, on entend presque la musique! "

 

 

CATÉGORIE CARRÉMENT BEAU MINI

Une super histoire de cow-boy - Delphine Perret - Les fourmis rouges - 11,90€

 

  Présentation de l'éditeur

Ainsi commence cette super histoire de cow-boy : page de gauche, le texte raconte les frasques d'un cow-boy pas très commode, qui mange des bébés lapins, dit des gros mots et cambriole des banques. Page de droite, Delphine Perret corrige, donnant ainsi vie à un singe qui se brosse les dents et fait des séances d'aérobics. Un rapport texte-image absolument hilarant pour ce petit livre détonant, qui tourne en dérision le politiquement correct. Les deux histoires qui se font face donnent lieu à des situations complètement absurdes et jubilatoires.
 
Avis de Sorcières
" C’est l’histoire d’un livre trop mortel. Enfin, je vais remplacer le mot «mortel» par «génial» parce qu’on m’a dit que le premier risquait de faire trop peur… C’est donc une histoire trop GÉNIALE et pas mortelle DU TOUT, qui raconte les aventures d’un cow-boy impitoyable qui est en fait un singe, qui ne fume pas vraiment de cigarettes par paquet de douze et ne boit pas de whisky, mais va plutôt manger une banane et faire une séance d’aérobic… Loin d’être un livre qui vous ment, cher lecteur, il vous propose deux histoires en une (quelle veine!): l’une avec l’effroyable gardien de vaches attaquant une banque et racontée avec des mots; l’autre qui met en scène un gentil singe défiant les lois de la souplesse en compagnie d’une autruche et illustrée par de jolis dessins. De quoi vous en mettre l’eau à la bouche et / ou vous faire frissonner… Et parce que l’aérobic et les bananes, c’est cool, Raoul! ""
 

 

CATÉGORIE CARRÉMENT BEAU MAXI

Petit soldat - Pierre-Jacques Ober et Jules Ober - Seuil - 16€

 

 

    Présentation de l'éditeur

" Il y a environ cent ans, le monde entier est entré en guerre. On l'a appelée la Grande Guerre, mais ceux qui ont combattu étaient de petits soldats. "

Pierre est l'un d'entre eux.

Un récit émouvant sur la Première Guerre mondiale raconté avec virtuosité par le biais de petits soldats de plomb.

 

Avis de Sorcières

"Il y a des albums qui nous touchent en plein coeur et qui soulèvent une émotion que nous avons du mal à contenir. Petit soldat est de cette trempe, de cette force-là. C'est l'histoire des soldats, engagés dans la Grande Guerre en pensant qu'elle ne durerait même pas jusqu'à Noël... L'un d'eux, Pierre, nous raconte son amour pour la France et pour sa famille, son souhait d'être un bon soldat et un bon fils. Il nous parle aussi du vécu des soldats qu'il croise: «l'étrange Gilbert» qui lui sauva la vie; les soldats allemands qui ne veulent plus participer à cette tuerie et d'autres encore, gradés ou civils. Pierre parle aussi de ses regrets de ne pas vivre la vie dont il avait rêvé. Il nous fait partager la lettre adressée à sa mère et les raisons pour lesquelles il sera fusillé à l’aube... Les mots sont comptés, pesés et économes. Les images – mettant en scène de petits soldats de plomb – sont vivantes, réalistes et incroyablement émouvantes. Leur complémentarité amène un album d'une grande poésie comme un testament à partager avec les générations d'aujourd'hui. "

 

 

CATÉGORIE CARRÉMENT PASSIONNANT MAXI

Milly Vodović - Nastasia Rugani - MeMo - 16€

 

 

    Présentation de l'éditeur

Aujourd'hui, Milly a eu envie de mordre jusqu'au sang. Swan Cooper tirait des balles de revolver à deux pas de son frère Almaz, couché dans la boue. Alors Milly a foncé pour sauver son grand frère. Dans un élan bestial, elle a cassé le bras et le nez de Swan Cooper. Depuis, Almaz, vexé, ne lui parle plus, mais qu'importe. Milly Vodovic peut tout faire désormais.
Pourtant, des phénomènes étranges se produisent autour d'elle. Alors que la ville se recouvre de coccinelles, le Mange-coeurs approche.
Mais Milly se répète que les monstres n'existent pas. L'histoire, elle, ne l'entend pas de la même manière.

 

Avis de Sorcières:

"Un revolver, des coquelicots, des milliers de coccinelles dans une chaleur épaisse, l’atmosphère vénéneuse du roman de Nastasia Rugani vous saisit immédiatement et vous happe presque malgré vous dans ce que vous savez être une tragédie… Milly Vodovic est une fillette de douze ans que l’on n’oublie pas. La première rencontre est décisive: «Reine suprême des emmerdeuses» aux yeux de son frère Almaz, cette gamine n’a peur de rien ni de personne… enfin, presque. Milly est forte et fragile à la fois; le corps et l’esprit en alerte permanente, elle vit autant d'événements avec les humains qu’avec d’autres êtres: elle affronte Swan Cooper, se dispute avec son frère Almaz, croise Popeline, se confronte au Mange-coeur… Le lecteur fasciné se laisse envoûter par l’écriture somptueuse de Nastasia Rugani qui réussit à rendre le noir si lumineux, si violemment coloré que rien ne semble impossible, et l’on pourrait s’y perdre facilement si elle ne nous guidait pas sur le fil, tels des funambules entre réalité et étrangeté. Un roman fort qui laisse des traces indélébiles… "

Tag(s) : #Prix littéraires

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :